Les instances de fonctionnement ALHPI

Les instances de fonctionnement de l’Association ALHPI

La gouvernance de l’Association ALHPI s’appuie sur 4 instances :

  • L’Assemblée Générale :
    Elle se réunit à la demande du Conseil d’Administration une fois par an pour faire part, notamment aux adhérents, des rapports moral, financier et d’activité des services et établissements dont elle a la responsabilité.
  • Le Conseil d’Administration :
    Composé de 16 membres qui se réunissent 3 à 4 fois par an, le Conseil d’Administration est une émanation de l’Assemblée Générale. Sa composition est reconnue comme une véritable force tant elle englobe une riche diversité d’acteurs ayant des profils très différents. Le profil de ses membres varie entre femmes et hommes, personnes actives et retraités, professionnels du secteur, représentants des familles ou encore simples sympathisants. Cette constitution originale est d’autant plus frappante par l’approche métier. Psychiatre, médecin, psychologue, travailleur social, ingénieur, expert-comptable, DRH, responsable d’entreprise sociale… : le panel des compétences représentées est très large. Grâce à une éthique de travail commune et une volonté mutuelle de militer en faveur de la reconnaissance du handicap, le croisement des cultures professionnelles et des expertises contribue donc à nourrir la richesse des idées, l’innovation des actions et la pertinence des projets de développement.
    Le Conseil d’Administration s’appuie essentiellement sur une concertation étroite de son Bureau avec le Directeur et son équipe des cadres, telle que définie par le DUD (Document Unique de Délégation, prévu par la loi 2002-2 réformant l’action sociale et médico-sociale).
  • Le Bureau :
    Composé de 8 membres, le bureau se réunit environ tous les 15 jours pour discuter de la vie associative, de l’actualité de chaque établissement et service et des perspectives d’évolution. En rendant régulièrement compte, la direction collabore étroitement avec les administrateurs, ce qui permet une gestion associative transparente et sereine. Ce rapprochement entre l’avis des membres du Conseil d’Administration et l’expérience pratique de terrain facilite la prise de recul, encourage des réflexions constructives et conditionne donc la prise de meilleures décisions pour l’Association.
    Par ailleurs, un administrateur est désigné référent d’un service ou établissement pour y incarner la philosophie de l’Association. A ce titre, il participe aux instances dédiées aux personnes accueillies comme le Conseil de la Vie Sociale, les groupes d’expression ou encore le traitement des enquêtes de satisfaction. Cela renforce sa connaissance du public et lui permet de garder un pied dans le quotidien de l’accompagnement.
    Enfin, les administrateurs se rendent aussi disponibles pour participer à des évènements importants tels que les anniversaires institutionnels, l’inauguration de locaux, les départs à la retraite, des vernissages… mais aussi pour les traditionnels « vœux du président » organisés en début d’année. Force est de reconnaître que la taille humaine de l’Association ALHPI favorise la connaissance réciproque des administrateurs et des professionnels. Mais surtout elle permet une sensibilisation, voire une reconnaissance de l’implication et du travail des uns et des autres.
  • Les Commissions :
    Des commissions de travail thématiques auxquelles participent administrateurs, cadres et professionnels sont également organisées pour que se croisent les points de vue politiques et les positions techniques. Ainsi les professionnels peuvent constater que leurs préoccupations de terrain sont entendues et remontent au Conseil d’administration pour envisager des perspectives autant ambitieuses que réalistes.