Les étoiles me chuchotent le soir de les rejoindre,

Le temps passe comme les nuages dans le ciel,

Trouve moi dans « le monde et merveilles »,

 

Je suis celui qui danse sous une tempête pour surmonter l’échec,

Je fais un vœu que seule la nuit fera fleurir au jour.

 

Plantes, animaux, humains, minéraux et tant d’autres alimentent cette univers mystérieux et pourtant si fluide comme un ruisseau,

 

Je dormirai ce soir sur un fleuve d’Etoiles où repose mon âme.

 

 

Quentin P.

Des mots au service des maux…

Ce poème nous est « offert » par un jeune accompagné au Samsah Le Serdac. Il a été accueilli au foyer Le Parc et vit aujourd’hui dans son logement autonome. Son travail ainsi que de nombreux centres d’intérêt tels que la poésie rythme ses journées.

Aucun commentaire pour le moment, ajoutez votre voix ci-dessous!


Ajouter un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.